Tout ce qu’il faut savoir sur le Yoga à Ubud (Bali)🙏

Le yoga à ubud

RLBT élargi ses horizons et donne maintenant son avis sur des villes paradisiaques qui seront, peut-être, vos prochaines destinations de vacances, qui sait ?
Plus sérieusement, j’ai testé pour vous le yoga, cette discipline qui vise à unifier l’être humain dans ses aspects physique, psychique et spirituel : rien de mieux que le cadre sublime de Ubud pour cette initiation.
Ubud, situé dans le centre de Bali, est connu pour ses rizières, ses ravins escarpés et la jungle qui l’entoure : une ambiance reposante pour rester zen en toutes circonstances ! La religion dominante sur l’île étant l’Hindouisme, le Yoga fait partie intégrante de la culture. Ubud propose un large panel d’activités autour de cette discipline : les retraites de Yoga, les cours “à la carte”, les programmes, mais également des cours pour pouvoir enseigner le Yoga.

Prends une grande inspiration, expire, détends toi avant de commencer la lecture, RLBT s’est renseigné pour toi.

Les retraites et thérapies de Yoga à Ubud

Les retraites sont une des raisons principales pour lesquelles Ubud est la destination rêvée pour les adeptes du yoga. En effet, elles sont formatées pour les voyageurs : les offres de retraites comprennent l’hébergement, la nourriture et les cours ! Certaines retraites proposent même des excursions afin d’explorer Ubud et ses environs. Un accès au paradis variant de 3 à 15 jours selon les offres.

Pour un esprit sain dans un corps sain, la ville d’Ubud propose également de nombreuses thérapies, qui vont dépendre de tes besoins personnels. Les traitements proposés se concentrent pour la plupart sur l’équilibre du corps et de l’esprit, en s’inspirant des pratiques tantriques anciennes. On peut donc trouver des formules “detox” (très bon pour la peau, le foie et l’esprit !) mais également des traitements pour lutter contre les allergies  et la mauvaise posture que l’on adopte à cause du stress de la vie quotidienne.

Les cours en commun (à l’unité)

Des cours de yoga sont proposés toute la journée, tous les jours de la semaine : avec plus de 10 studios et chacun avec un programme différent, on ne sait plus où donner de la tête. En général, les différents studios ont des sites Internet, ou encore des réseaux sociaux à jour pour un accès plus facile à la liste des cours disponibles, ainsi qu’aux horaires.

Plusieurs types de yoga sont proposés : Vinyasa hatha, gentle flan, kundalini, acro Yoga, et j’en passe.

La durée des cours et de 1h30 par classe pour un tarif exceptionnel de 130k IDR (roupies indonésiennes) soit environ 9€ pour les touristes.

Pour ma part, j’ai testé le studio Radiant Alive: très aéré, offrant une vue magnifique sur la forêt, ce n’est vraiment pas mal du tout ! Avec une formule très intéressante, trois séances pour 300k IDR, soit environ 21 €, c’est vraiment l’idéal quand on veut additionner visite et découverte à petits prix.

studio-yoga-ubud

Les cours particuliers

Pour celles et ceux désirant une immersion complète, des cours particuliers sont également proposés. Ils sont cela dit plus cher, étant donné que le professeur n’aura d’yeux que pour toi. L’avantage capital est que la progression est beaucoup plus rapide, et le suivi et plus approfondi. Le tarif généralement proposé et de 1000k IDR de l’heure, soit environs 75€.
RLBT a débusqué le contact d’une très bonne professeur de yoga à Ubud spécialement pour vous.

Cours particulier yoga Ubud
La voici !

 

Conclusion

Après la ville de Rishikesh en Inde, Ubud est le sanctuaire du yoga. Rien de mieux que de pouvoir faire du yoga dans un cadre qui s’y prête parfaitement.

La chaîne YouTube yoga with Adrienne est un des meilleurs moyens de découvrir le yoga. RLBT a testé le challenge de 30 jours pour s’immerger dans l’univers du yoga.

Pour toutes questions concernant un lieu, un studio, comment s’y rendre, quel lieu est le mieux adapté pour un petit peu de yoga en particulier, les commentaires sont là pour ça ! Ayant l’avantage d’avoir été sur place je peux transmettre vos demandes ainsi que me renseigner sur les cours particuliers ! C’était RLBT, toujours plus zen, pour vous servir !

Namaste.

Comment se déplacer à Bali, tout ce que tu dois savoir

se-deplacer-a-bali

Comme tu l’as peut-être vu dans certaines vidéos, je suis arrivé à Bali. C’est une île qui regorge de superbes paysages. C’est d’ailleurs assez étonnant, mais chaque ville a sa particularité. D’ailleurs, ça rend Bali plus intéressante. Enfin pour commencer, je vais te dire tout ce que tu dois savoir pour te déplacer à Bali.

Avant le départ

Sache que pour partir à Bali, la procédure de visa est assez simple. Tu as 30 jours de visa gratuits en tant que touriste. Pour le prolonger, il faut alors te rapprocher de l’ambassade ou faire un aller-retour à Singapour par exemple.
En ce qui concerne les visas longue durée et de travail je t’invite à te rapprocher de l’ambassade francaise à Bali.

L’arrivée

Quand tu arrives à l’aéroport, ils te font le tampon du Visa, ça ne prend pas longtemps. Après, tu as le tapis pour les valises et enfin le checkpoint immigration. Si tu n’as rien à déclarer, tu passes direct sinon ils passent ta valise sous scanner.

Attention c’est la partie la plus important, à moins de vouloir se faire arnaquer par un taxi. Ils ne mettent que très rarement le compteur en route, il faut aller vers les départs. Oui, cela te permettra d’utiliser les applications de VTC type Uber.

Se déplacer VTC, Taxi Bali

Je préfère te prévenir, pour le voyage avec des enfants en bas âge, ce n’est pas le top. Il n’y a pas de transports en commun pour se déplacer à Bali. Selon où tu es à Bali c’est différents types de transports.

Kuta / Denpensar

Pour tout ce qui est vers Kuta, Denpasar, les applications de VTC sont autorisées. Ils en ont différentes:

  • GoJek: C’est l’application bonne à tout faire, on peut même se faire livrer des médicaments. Elle te conduit en voiture ou moto là où tu veux et pour vraiment pas cher.
  • Uber: À l’ancienne cousin, Uber t’emmènera au bout de la terre. En plus, tu as un code promo Uber qui te permet d’avoir 2 fois 25 000 Indian roupies offertes avec le code promo Uber UBERRLBT, penses à créer ton compte en choisissant Indonésie. Si tu as déjà un compte et que tu n’as jamais réalisé de course avec tu peux changer ton pays en te rendant sur le compte web.
  • Grab : C’est également une application, plus ou moins comme Uber. Sauf qu’avec tu peux aussi prendre le taxi. Je trouve qu’ils ont pas mal de chauffeurs, mais sont plus durs à prendre si tu n’as pas un numéro indonésien. Code promo Grabcar 30K sur la première course (créer le compte avec un numéro indonésien).

Ulawatu / Ubud / Canggu

Bali m’a rappelé les USA sur ce coup-là, chaque ville a un peu sa loi. Pourtant, elles ne sont qu’à 10 km chacune à vol d’oiseau. Dans les villes d’Uluwatu, Ubud et Canggu ainsi que les environs, les applications sont interdites. C’est pour ça que dans la rue tout le monde te demandera si tu désires un transport, à reconnaître le vrai d

u faux taxi est quasiment impossible.

Dans ce cas là, pas de choix il faut louer un scooter pour te déplacer dans la ville. Canggu est très étendue contrairement à Ubud. Dans le premier cas le scooter est de rigueur, pour Ubud, si tu ne restes pas plus de deux jours c’est bon.

Le bus à Bali

public-bus-baliCe n’est pas à Bali que tu verras beaucoup de transport public. Cependant, il y a maintenant des lignes touristiques qui ont l’air récente. Ça s’appelle Kura, comme tu peux le voir sur la photo ci dessous, ce sont des bus récents. Ils te déposeront dans les principaux endroits de Bali. Attention cependant, si on calcule, un trajet de Kuta à Ubud, revient à 100 000 rupiah indonésienne(7€) par personne. C’est presque le même montant que j’avais payé en Uber.

Pour ceux désirant se déplacer Bali, plusieurs fois dans la journée, ils ont des forfaits jours à 150 000 Rp. pour un jour et 250 000 Rp. pour 3 jours;

Le scooter

Bali est une île à scooter, tu ne verras jamais un Balinais se balader à pied. Tout se fait en scooter pour se déplacer à Bali. Si tu n’as jamais roulé en scooter, tu peux essayer avant en France. En soi, c’est comme faire du vélo et honnêtement le poids est presque le même qu’un vélib haha.

Moi j’ai appris sur place, en 5 minutes c’était fait. Il ne faut juste pas faire d’à-coups. D’ailleurs, ils roulent à gauche, il y a tellement de trafic que c’est impossible de se tromper de voie. Et si jamais ça t’arrive, un Balinais te le signalera, ils sont vraiment sympas sur la route. Ce n’est pas comme chez nous où un touriste se fait tout le temps klaxonner.
Toutes mes astuces et comparateurs pour payer son vol moins cher

Le coût pour se déplacer à Bali

D’une façon générale, tu n’en auras jamais pour plus de 150 000 roupies (10,5€) pour faire une grande distance du type Kuta — Ubud. Moi j’en ai toujours eu pour moins de 7€. J’ai toujours réussi à prendre des transports via application même là où c’était interdit.

Pour la location du scooter, un vieux peut se négocier à 40-50K roupies par jours. Bien sûr, plus tu loues longtemps moins c’est cher. Pour un mois c’est entre 500 000 et 700 000 roupies.

Conclusion

Pour se déplacer à Bali ce n’est pas sorcier. On n’a juste pas l’habitude de ne pas avoir de transport en commun. Loue un scooter et ça sera bon. Pour les grandes distances et à plusieurs autant prendre un Uber ou autre. Un dernier conseil, il faut suivre le flow. Si tu as des questions, n’hésite pas à me demander en commentaire.